Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / Géosciences / Temps géologiques / Echelles strati / comprendre / Bref historique des échelles stratigraphiques

Bref historique des échelles stratigraphiques

Quelques rappels historiques :

  •    La première période stratigraphique a être reconnue a été le Tertiaire, en 1760 par Arduino, un spécialiste de l’exploitation minière dans la République de Venise. Il distingua quatre paliers ou ordres distincts les uns au-dessus des autres. C’étaient le Primaire, le Secondaire, le Tertiaire et Quaternaire, respectivement les hautes Alpes, les basses Alpes, les basses Alpes sub-alpines et la plaine du Pô.
  •   Le second, le Jurassic, dont le nom est bien connu maintenant, a été ainsi appelé par Von Humbolt en 1795 – l’année même où James Hutton publiait sa " Théorie de la Terre " en Écosse – en référence aux travaux qu’il avait accomplis dans les montagnes du Jura en France. Tant que la révolution sociale pesa sur le développement d’idées neuves en matière de stratigraphie, aucun système nouveau ne fut reconnu.

Après le traité de Versailles en 1815, le temps relatif fut de nouveau en débat. En 1822, le Carbonifère fut identifié dans le nord de l’Angleterre par Conybeare et Philllips, et au même moment d’Halloy identifiait le Crétacé.
La majorité des noms donnés aux périodes ont ensuite été inventés. La dernière section stratigraphique a être identifiée est l’Ordovicien en 1879 après le long débat, pour ne pas dire la dispute, qui opposa Sedgwick et Murchison au Pays de Galles. Une fois que l'échelle stratigraphique fut complète, la nature des sections pouvait être admise ou discutée. (doc pour l'histoire des sciences)
périodes géologiques.gif

noms_étages.gif

La seule exception porte sur le Carbonifère nommé en premier en Grande-Bretagne après la découverte des immenses gisements de charbon. Toutefois il n’y a que la moitié haute de cette période qui contient du charbon. Sa partie basse étant composée de limons marins, l’USGS, en 1953, a redivisé le système en Mississippien et Pennsylvanien. Mais cette terminologie n’est répandue qu’en Amérique et non en Europe.

Responsables des noms d'étages géologiques

périodes géologiques.gif
 fleche.gif