Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / Neurosciences / Outils numériques / Le logiciel REACTION / Enseigner / Entrainement et temps de réaction (SVT - 1°S)

Entrainement et temps de réaction (SVT-1ère S)

Travaux réalisés au lycée des Eaux Claires de Grenoble et au lycée Marie Curie d'Echirolles. Deux séances de travaux pratiques sont consacrées à l'élaboration d'un protocole et à l'analyse statistiques des résultats obtenus dans le but de déterminer si l'entrainement permet d'améliorer son temps de réaction.

OBJECTIFS  PEDAGOGIQUES

  • CAPACITES

- Utiliser le logiciel Réaction

- Concevoir et rédiger un protocole expérimental

- Communiquer à l'écrit et à l'oral afin de présenter un protocole

- Utiliser les fonctionnalités d'un tableur

 

  • ATTITUDES

- Travailler en autonomie

- Travailler dans le calme

- Travailler en groupe et respecter les opinions de chacun

travail de groupeautre groupe travaillanttravail de groupe

 

 

DESCRIPTION  DES  SEANCES

Suite à la découverte du logiciel Réaction, une première séance est consacrée à la réalisation de protocoles expérimentaux pour répondre à la question suivante :

"L'entrainement peut-il avoir une influence sur le temps de réaction ?"

 

Par groupes de 4, les élèves imaginent un protocole expérimental intégrant l'utilisation du logiciel Réaction et permettant d'apporter une réponse à la question.

Afin de guider l'élaboration de ce protocole, quelques contraintes sont imposées aux élèves

Document contraintes


 

Ensuite, chaque groupe présente son protocole à l'ensemble de la classe et suite à des débats riches et animés, un protocole expérimental commun est retenu.

Exemples de protocole retenus:

-protocole A

-protocole B

Au cours de cette séance, une première série de mesures du temps de réaction, servant de TEMOIN, est réalisée.

Suite à cette séance, les élèves réalisent un entrainement quotidien sur le logiciel Réaction au lycée ou chez eux après avoir téléchargé le logiciel

 

Au cours d'une deuxième séance faisant suite à l'entrainement (d'une ou deux semaines suivant les choix des classes), les élèves réalisent une deuxième série de mesures de leurs temps de réaction servant de TEST.

Ils recueillent ensuite  les données chiffrées de leurs 2 séries de mesures (TEMOIN : avant entrainement et TEST : après entrainement) grâce aux fonctionnalités du logiciel, puis  exploitent leurs propres données pour répondre à la question de départ concernant l'influence éventuelle de l'entrainement sur le temps de réaction.

L'exploitation se fait à l'aide d'un tableur (Excel ou Open Office Calc).

Aidés d'un document leur proposant divers outils pour l'exploitation de leurs résultats, les élèves travaillent sur leurs données personnelles et/ou celles de l'ensemble des élèves de la classes et proposent une réponse argumentée à la question sous forme de diaporamas.

Les élèves travaillent sur les données en utilisant :

- des représentations graphiques : graphes, diagramme en boîte

- des indicateurs d'une série statistique : moyenne, écart type, médiane etc.

- le test de Student

 

Document d'aide à l'exploitation

Exemples de productions élèves

- exemple 1

 - exemple 2

BILAN

 - concernant le logiciel :

Les élèves apprécient l'aspect ludique du logiciel et ne rencontrent aucune difficulté dans sa prise en main. Le fait de travailler sur leurs propres données est une source de motivation certaine.

L'enseignant dispose d'un outil facile à installer et fiable pour recueillir des données en temps réel. 

- concernant l'élaboration d'un protocole expérimental :

La question proposée est suffisamment ouverte pour instaurer le débat au sein des petits groupes d'élèves et le voir se poursuivre au moment du choix du protocole commun. Les élèves prennent une part active dans cette partie du travail et les échanges sont particulièrement riches.

- concernant l'exploitation des données :

Ce travail est l'occasion de faire s'interroger les élèves sur les données biologiques mesurées et les écarts constatés. L'approche statistique est le plus souvent négligée en SVT, une exploitation conjointe des données avec l'enseignant de mathématiques serait à privilégier pour donner tout son sens à l'activité.

Quelques résultats d'analyse statistique des données recueillies lors de cette expérimentation sont présentés dans le document suivant : fichier résultats.