Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / Météo, climats et paléoclimats / Biomes et Climats / Enseigner / Propositions d'activités lycée avec le logiciel PALEOBIOMES / Protocoles d'extraction de pollen à partir de tourbe ou de mousses

Protocoles d'extraction de pollen à partir de tourbe ou de mousses

 à partir du protocole présenté sur le site de l'académie de Bordeaux sur proposition de M. F. DIOT  ( Centre National de Préhistoire - Périgueux)

http://svt.ac-bordeaux.fr/ressciences%20geol/Palyno/Pollens/pollens.htm

 Les protocoles proposés permettent aux élèves de faire la manipulation en 1h . 

Extraction de pollen à partir de mousses ou sphaignes

  1. Hacher finement les mousses dans un bécher, en présence de détergent (10%), bien mélanger.
  2. Filtrer sur un tamis à 150 ou 200 µm pour retenir les grosses particules, conserver le filtrat.
  3. Concentrer les particules du filtrat par centrifugation (5 minutes à grande vitesse >3000 trs/mn)
  4. Jeter le liquide surnageant et conserver le culot. Y  ajouter de la Potasse à 10% et remettre le culot en suspension.
  5. Placer les tubes au bain-marie très chaud (80°C)  10 minutes pour détruire la matière organique
  6. Eliminer la potasse (surnageant) par centrifugation et conserver le nouveau  culot
  7. Remettre le culot en suspension dans de l'eau distillée pour rinçage
  8. Centrifuger 5 minutes pour éliminer l'eau de rinçage ( peut être réalisé 2 fois...)
  9. Prélever une petite partie du culot et monter entre lame et lamelle dans l'eau colorée par une goutte de Fuchsine...ne pas colorer immédiatement si l'observation est remise à la semaine suivante pour raison de temps.Conserver les tubes au frais

 Remarques: voir ci après

 

Extraction de pollen à partir de tourbe. 

Il s'agit du protocole proposé pour les Evaluations des Capacités expérimentales (d’après un protocole aimablement communiqué par l’Atelier Scientifique POLLENS du lycée des Feuillants de Poitiers)

Réaliser des extraits de tourbe selon la méthode suivante :

  1.  Prélever un échantillon de tourbe de 2 cm3 environ à l'aide d'un emporte-pièce (prélèvement de 2 cm de long),
  2. Placer l'échantillon dans un petit bécher avec 8 cm3 de potasse à 10% et agiter. Porter ensuite à ébullition douce pendant 8 à 10 minutes au maximum.
  3. Préparer les culots de centrifugation :
  4. Filtrer le contenu du bécher sur tamis 125 μm au-dessus d’un cristallisoir,
  5. Récupérer le filtrat et le répartir dans les tubes à centrifuger
  6. Centrifuger 10 minutes à 2000 tours en équilibrant bien la centrifugeuse. Après la centrifugation, vider le surnageant des tubes et laver soigneusement les culots à l’eau distillée chaude. Centrifuger à nouveau et relaver si nécessaire jusqu’à obtention d’une suspension de pH7 (contrôle au papier pH).
  7. Prélever une petite partie du culot et monter entre lame et lamelle dans l'eau colorée par une goutte de Fuchsine...ne pas colorer immédiatement si l'observation est remise à la semaine suivante pour raison de temps.Conserver les tubes au frais

 

REMARQUES: Réalisation d'un milieu de conservation des pollens à partir des culots obtenus selon la technique suivante :

Verser le culot de la dernière centrifugation dans un pilulier avec un peu d’eau distillée. Noter le niveau maximum atteint à l’aide d’un trait au marqueur indélébile. Placer à l’étuve à 60 °C le temps de réchauffer la solution puis ajouter de la glycérine gélatinée de Kaiser colorée préalablement à la fuschine basique et liquéfiée à l’étuve jusqu’à atteindre une hauteur de niveau double du trait de marqueur.
- laisser évaporer l’eau des piluliers ouverts à l’étuve jusqu’à redescendre au trait marqué initialement (parfois 12h sous surveillance attentive). Sortir alors les piluliers, les laisser refroidir et coller une étiquette avec les informations adéquates. Si la déshydratation est correcte, la conservation atteint facilement 20 à 30 ans !
NB : préparer le milieu de conservation en ajoutant très peu de fuschine basique dans le flacon contenant la glycérine gélatinée de Kaiser
(préparation du commerce).

Les lames se conservent longtemps, posées à plat et lutées avec un vernis à ongles transparent et ne jaunissant pas.. Elles ont pu aussi être préparées en cours d'année sur l'échantillon utilisé.
Cette réalisation permet de vérifier le contenu pollinique de la tourbe utilisée et de fournir aux élèves des lames de secours.

   retour en haut de la page