Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / EDD / Simulation des conferences des parties sur le changement climatique

Simulation de négociations climatiques COP

Une collaboration entre Avenir climatique, la Délégation Académique aux Arts et à la Culture de Lyon, l'IFé-Ens de Lyon et le musée des Confluences

Une simulation de COP avec 8 classes de Lycée

Cette opération a été mise en place à la suite de la formation FormaTerre 2015 organisée à l'IFé. Un partenariat entre les associations d'étudiants et de jeunes actifs Avenir climatique et CliMates et l'IFé s'est engagée pour adapter le dispositif Cop inMyCity au public lycéen. Ce travail de transposition a été mené en collaboration avec la DAAC de l'académie de Lyon et le musée des Confluences. Le dispositif est accompagné par le groupe académique pour l'EDD coordonné par les IPR de sciences physiques et d'histoire-géographie.

Des simulations Cop au musée des confluences ont été menées sur les deux années scolaires 2015-2016 et 2016-2017.

Il est reconduit en 2017-2018. 

1- Le Musée des Confluences :

informe des questions liées au développement durable et aux enjeux du réchauffement climatique au sein de son parcours permanent. L’exposition « Espèces, la maille du vivant » sensibilise le public à la relation qu'entretient depuis toujours l’Homme avec son environnement et à l'impact grandissant qu'il exerce sur la biodiversité. Le musée retrace l'action des sociétés sur le monde vivant et sur les écosystèmes. C'est ainsi qu'il accueille du 26 avril au 31 décembre 2016, l'exposition « Antarctica » réalisée à partir des images de l'expédition polaire conduite par Luc Jacquet en Antarctique pour étudier la biodiversité marine et provoquer l'effet d'une prise de conscience écologique sur l'impact du climat. A cette occasion, le musée développe des temps et des lieux de débat pour aider le public à mieux comprendre ce qui se passe aujourd'hui pour demain. Le changement climatique, par l'action de l'homme, est l'un des plus grands défis mondiaux contemporains. Les gouvernements se réunissent lors des sommets de la Terre et des Cop pour négocier et ratifier des grands traités. Mais l'action nous concerne tous car nous sommes des citoyens du monde. Le Musée des confluences prend sa part en donnant du sens à l'urgence du climat, une unité d'action, un courage pour informer et aider à faire des choix, à porter un regard critique, à s'engager et à participer, à trouver des solutions créatrices, à tracer de nouvelles voies dans cette lutte pour notre planète.

L'objectif des simulations au musée des Confluences est d'aider les élèves à percevoir cet enjeu planétaire qu'est le changement climatique. Et qu'il est difficile à trouver une réponse commune à l'échelle de tous les pays. Une réponse qui ne sera efficace que si elle est collective et équitable. Car la meilleure façon de construire des solutions communes est d'arriver à faire des choix qui satisfassent tout le monde. Plus facile à dire qu'à faire! En ce qui concerne la Cop, l'enjeu est donc de trouver une forme d'unité autour d'un accord juste qui porte des valeurs universelles et qui limite pour ce siècle, la hausse de température moyenne mondiale à 2+C.

2- Avenir climatique et CliMates :

Avenir climatique partenaire de l'association étudiante CliMates pour le concept Cop in MyCity anime la journée en partenariat avec la DAAC et l'IFé-Ens de Lyon. Le réseau Avenir climatique de Lyon crée des actions originales et adaptées aux publics pour donner envie de comprendre les enjeux énergie/climat, la Délégation Académique aux Arts et à la Culture dont la mission à l'éducation au développement durable contribue à adapter l’activité aux publics scolaires, et l’Institut Français de l’Education qui construit des ressources nécessaires à la préparation des élèves et propose des formations de simulation pour les enseignants.

3- Deux classes de seconde du lycée La Martinière Monplaisir Lyon et du lycée Descartes à Saint Genis-Laval :

participent à une première étape de simulation de Conférences des Parties. Les lycéens reproduisent la structure d’une conférence COP. Ils sont diplomates et acteurs. Ils négocient pour défendre les intérêts (économiques, politiques et sociétaux) de leurs pays et s'engagent en même temps à faire diminuer les émissions domestiques de gaz à effet de serre. Les objectifs du jeu de rôle sont multiples. Mais on retient celui de percevoir la nature des défis écologiques à relever pour la planète (en particulier pour préserver les sociétés humaines) et celui de la diversité des problématiques des États et la complexité de la construction d’un accord qui tienne compte des intérêts de chacun au delà du fait que tous perçoivent aujourd’hui l'urgence absolue du changement climatique. Les élèves forment des groupes qui incarnent les délégations étatiques. Les groupes élaborent leurs engagements qu'ils présentent de manière argumentée aux autres délégations. Tous doivent se positionner pour contribuer à faire baisser la température globale de la Terre. En amont dans les classes, les élèves se familiarisent aux enjeux et contraintes des Etats qu’ils représentent.

4- Documents pour mieux connaitre les pays ou Parties présents dans la négociation :

Les lycéens se répartissent en sept groupes, chaque groupe représentant un pays. Chaque élève représente un négociateur de l'un de ces 7 pays. Les données et la navigation dans le wiki permettent aux lycéens de se documenter pour mieux connaitre le pays qu'ils représentent lors des négociations internationales. Ils découvrent la situation de ce pays et se familiarisent à ses enjeux et contraintes géopolitiques, économiques et énergétiques. Ils prennent connaissance de notes de position accessibles sur le Wiki. Pour préparer leurs interventions au musée, ils travaillent et analysent ces notes. Ils peuvent préparer une/des positions argumentées pour "leur pays", et envisager des pistes de négociations bilatérales avec d'autres "Parties" pour peser sur l'accord international. Les lycéens disposent également de fiches pays synthétiques pour compléter leur travail de recherche et d’analyse.

Avant la négociation:

Les pages du wiki permettent aux délégués négociateurs de se familiariser aux enjeux et contraintes des états ou groupes qu'ils représentent, de préparer un argumentaire pour les négociations, de s'organiser et de se répartir les tâches et les rôles. Des informations générales/mondiales et des informations sur chaque pays engagé dans les négociations internationales sur le climat sont disponibles. Les élèves peuvent y trouver des ressources d'approfondissement en suivant les liens :

Pendant la négociation:

Les négociateurs disposent de plusieurs documents qui leur permettront d'argumenter leurs positions et de rédiger leurs déclarations en séance internationale. Il est recommandé aux délégués de contribuer sur ces documents afin de construire en commun la position de départ et les axes de discussion les plus appropriés. Ces documents "négociateurs" font figurer des données parmi les points suivants :

  • Des tableaux comparatifs donnent une vision de chaque partie :
    • Indices écologiques :
      • Émissions de gaz à effet de serre en millions de tonnes équivalent CO2
      • Émissions de gaz à effet de serre par habitant en tonnes équivalent CO2
    • Indices économiques :
      • PIB global/PIB par habitant
      • IDH
    • Indices sociaux:
      • Densité de population
      • Espérance de vie
      • Mortalité infantile
      • Taux d’alphabétisation
  • Des sources d’énergie du pays : énergies fossiles, énergies renouvelables
  • Des manifestations de pollution comme la déforestation en Amazonie, la pollution à Pékin…
  • Des réponses écologiques proposées par les pays
  • Des cartes et planisphères :
    • Production d’énergie fossile dans le monde
    • Production d’énergie renouvelable dans le monde
    • Production d’électricité d’origine nucléaire.

Le dossier du négociateur B-0-DossierNegociateurs-COMMUN.pdf

Le dossier du groupe 1 représentant les USA C-Groupe1-DossierNegociateurs-ETATSUNIS.pdf

Le dossier du groupe 2 représentant la Chine C-Groupe2-DossierNegociateurs-CHINE.pdf

Le dossier du groupe 3 représentant l'Inde C-Groupe3-DossierNegociateurs-INDE.pdf

Le dossier du groupe 4 représentant l'Europe des 28 C-Groupe4-DossierNegociateurs-EUROPE28.pdf

Le dossier du groupe 5 représentant le Canada C-Groupe5-DossierNegociateurs-CANADA.pdf

Le dossier du groupe 6 représentant le Brésil C-Groupe6-DossierNegociateurs-BRESIL.pdf

Le dossier du groupe 7 représentant les Iles Marshall C-Groupe7-DossierNegociateurs-MARSHALL.pdf

Une fiche de poste des négociateurs D-2-FicheDEngagementsFinaux.pdf

Une fiche d'engagement D-1-FicheDePostes.pdf

5- L'argument des négociations autour du climat :

  • Comment faire baisser la température globale de la planète en réduisant drastiquement les émissions de gaz à effet de serre d'une population mondiale croissante qui a des besoins croissants en énergie ? Rappelons que l'accord a pour objectif de stabiliser le réchauffement climatique du aux activités humaines en dessous de + 2°C d'ici à 2100. L'urgence mondiale est de trouver des solutions collectives et équitables qui permettent de relever ce qui est le plus grand défi du XXIème siècle. Pour cela, nous disposons de données scientifiques qui donnent régulièrement un état de la planète et des activités humaines (rassemblées dans les rapports du GIEC). Nous disposons également de la formidable capacité des humains à imaginer, à inventer, à résoudre des problèmes complexes, à s'adapter aux changements. Les négociations sont donc faites des éléments du monde réel (les données scientifiques) et des utopies humaines.

C'est aujourd'hui qu'il faut avoir des convictions environnementales!!

6- Déroulement au musée :

  • Accueil 9h00 à l’entrée "Groupes" du musée : niveau -1

A l’entrée de l’auditorium, les élèves prennent un badge correspondant à leurs pays étudiés en classe. Au final, chaque pays est représenté par 10 élèves issus des 2 classes (5 élèves de chaque lycée).

  • 1-Introduction pour une mise en contexte (Durée : 30 minutes) :

Il s’agit ici de rappeler l’influence de l’Homme sur le réchauffement climatique observé depuis le milieu du XXème siècle et de montrer le lien entre réduction des gaz à effet de serre et économie. Intervenants : Avenir climatique

  • 2-Réunions par pays (Durée : 1h00)

Les élèves sortent de l’auditorium pour accéder à des salles de réunion. Ils partent en délégation pour incarner chacun un pays et s’interroger sur les réponses à donner face aux enjeux climatiques. En salle, ils prennent place autour des tables qui correspondent à leurs pays (installation d’un drapeau sur chaque table).

Les élèves choisissent chacun un rôle symbolisé par un badge (5 à 10 min) :

  • • Le président (1) : il est garant du temps et s’attache au bon déroulement de la réunion • Le secrétaire (2) : il prend des notes pour la restitution. Il est le référent des ressources documentaires faites en classe et liste les négociations faites au sein de la conférence et les arguments apportés. • L’orateur (1) : Il restitue en séance • L’orateur (1) (Partie économique et humain) : restitution spécifique en séance • L’orateur (1) (Energie) : restitution spécifique en séance • L’ambassadeur(2) : dialogue avec d’autres pays pour négocier en séance • Le reporter journaliste(x2) : Il fait un reportage qu’il publiera ensuite sur le site du lycée. A la fin de la journée, il doit produire un article illustré de photos.

Munis de leurs préparations faites en classes sous la forme d’un carnet documentaire, les élèves répondent aux questions :

  • • Quelle est la situation économique du pays ? Est-ce un pays développé ? émergent ? en développement ? • Le pays est-il menacé par le réchauffement climatique ? • Quel est l’impact du réchauffement climatique sur l’économie du pays ? • Les efforts pour diminuer le réchauffement climatique sont-ils possibles ? • Quelles sont les décisions prises sur le plan énergétique ? • Quelles sont les décisions prises sur le plan du développement humain et économique ? • Quelles sont les difficultés rencontrées pour participer aux efforts ? • A quoi notre pays s’engage pour stabiliser le réchauffement climatique ? Donner une promesse de réduction de CO2 / Question posée par les adultes-enseignants en amont de la conférence (10h35-10h45).

Les groupes sont aidés par des adultes-enseignants garants du bon déroulement de la séance. A l’issue de ce temps d’échange par pays, les groupes regagnent l’auditorium pour présenter leurs situations respectives. Puis, ils seront invités à prendre les bonnes décisions pour le climat tout en défendant les intérêts du pays qu’ils représentent.

  • 3-Présentation commune (Durée : 1h00) :

Chaque délégation par le biais des orateurs, présente sa situation qui est une synthèse des réponses données aux questions (5 minutes par délégation). A l’issue de chaque présentation, la délégation donne une promesse de réduction de CO2 qui sera directement traduite en séance sur un logiciel pour connaître l’impact global sur la réduction de température de la Terre. Puis, des négociations entre pays pourront directement avoir lieu dans l’auditorium par l’intermédiaire des ambassadeurs pour améliorer le résultat obtenu. Animation : Avenir climatique

  • 4-Conclusion (12h00-12h30):

La conclusion fera une analyse de l’expérience réalisée et aura pour objectif de montrer la difficulté des accords d’où l’importance des conférences. La séance se terminera par une présentation détaillée de l’histoire des conférences. Animation : Avenir climatique

Les classes auront la possibilité de pique-niquer dans le jardin de 12H30-13h30. A partir de 13h30, les classes visiteront l’exposition « Antarctica » en demi-classe et bénéficieront d’une présentation de cette exposition.

Mots-clés associés : ,