Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Plateforme - ACCES
Navigation

Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
logo UDL
Logo Auvergne-Rhone-Alpes
logo UNISCIEL
Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / Météo, climats et paléoclimats / Systèmes climatiques / Environnement global / Démarches / Les courants océaniques profonds / Estimer la vitesse de dissémination d'un polluant par un courant océanique profond (démarche illustrée)

Estimer la vitesse de dissémination d'un polluant par un courant océanique profond (démarche illustrée)

Mise à jour : 14/08/2001

 

Démarche proposée par Thierry Lhuillier, Lycée Claude de France, Romorantin
Relue par Laurent Mémery, LODYC, CNRS

De manière simplifié, nous allons présenter les résultats de l'activité 2 présentée dans la rubrique démarche.

Estimation du temps de ventilation

 

Sur la section A6, en cliquant sur le noyau de 1700m de profondeur, On obtient les valeurs correpondant à ce point.

 

age0.gif

Dans le bandeau gris, on lit :

  • CFC11=0,06
  • CFC12=0,10
  • Température potentielle=4,55
  • Salinité=34,975
  • Date=mars1994
  • Latitude=7.01°N

Ces valeurs permettent d'effectuer le calcul automatique du rapport atmosphérique CFC11/CFC12

 

age1.gif

A l'aide de ce rapport de 0,1514, on peut à l'aide du graphe ci-dessous connaître la date à laquelle  cette eau était en contact avec l'atmosphère.

age2.gif

La date la plus récente à laquelle l'eau a été en contact avec l'atmosphère est 1953.
La date de la campagne océanographique est 1994.
Le temps de ventilation de cette masse d'eau est de 41 ans (1994-1953)

 

Estimer la vitesse de dissémination des CFC par le courant Nord Atlantique de Fond

En considérant (ce qui est faux) que l'eau est descendue en ligne droite de la mer du groenland à la côte Sud-américaine, la distance parcourue est de 5830 Km. (53° de latitude parcourue en sachant que 10° de latitude correspond approximativement à 1100 Km)

La vitesse de dissémination est alors de 142 Km/an

 

flèchean retour.gif