Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Plateforme - ACCES
Navigation

Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
logo UDL
Logo Auvergne-Rhone-Alpes
logo UNISCIEL

Les microbes du microbiote

Par Anne Florimond Dernière modification 10/07/2020 15:03
Si le microbiote s'appelle ainsi, c'est qu'il est composé de microbes ... mais lesquels ? On propose ici une séance réellement menée avec les élèves, incluant l'observation microscopique du microbiote, la réalisation de microphotographies et de mesures ainsi que leur exploitation pendant le temps de classe. L'objectif est de démontrer que le microbiote, quel qu'il soit, est surtout composé de bactéries.
Extrait du Bulletin officiel spécial n°1 du 22 janvier 2019 :

CONNAISSANCES

Le microbiote humain représente l’ensemble des microorganismes qui vit sur et dans le corps humain.

Les interactions entre hôte et microbiote jouent un rôle essentiel pour le maintien de la santé et du bien-être de l’hôte. La composition en microorganismes et la diversité du microbiote sont des indicateurs de santé.

Le microbiote se met en place dès la naissance et évolue en fonction de différents facteurs comme l’alimentation (présence de fibres) ou les traitements antibiotiques.

Le microbiote intestinal a un rôle indispensable dans l’immunité et dans la digestion. Certaines bactéries ont des propriétés anti-inflammatoires. Les travaux sur le microbiote établissent des corrélations entre des compositions du microbiote et des pathologies. La modulation du microbiote ouvre des pistes de traitement dans certains cas de maladies.

Certains microorganismes normalement bénins du microbiote peuvent devenir pathogènes pour l’organisme notamment en cas d’affaiblissement du système immunitaire.

Notions fondamentales : symbiose ; hôte et microbiote ; unicité et diversité du microbiote ; habitudes alimentaires et évolution du microbiote ; microbiote maternel et construction de la symbiose hôte-microbiote ; compétition entre microbes.

CAPACITES

Calculer la proportion de microbes présents dans un individu par rapport à son nombre de cellules.

Observer un frottis de bactéries du microbiote de vertébrés.

Exploiter des expériences historiques établissant des relations entre bactéries et santé.

Analyser, comparer, critiquer des informations sur les effets scientifiquement prouvés du microbiote et sur l’utilisation du microbiote en santé humaine.

Savoir évaluer les précautions hygiéniques nécessaires au plus juste (fréquence et pertinence des lavages de mains et utilisation de gels hydro-alcooliques). 

La piste  pédagogique retenue consiste à observer plusieurs sortes de microbiotes (buccal, intestinal) afin de s'interroger sur la nature des micro-organismes qui y résident : sont-ce des champignons ? des bactéries ? des virus ?

  • Ressources

 

 

Matériel

- lames du commerce : microbiote buccal1, microbiote intestinal 

- microscope(s) optique(s) 

- un oculaire gradué et sa notice

- dispositif d’aquision numérique pour réaliser une microphotographie

1Afin de contenir dans une seule séance l'observation des microbes du microbiote, communication incluse, on ne retient pas ici la réalisation par les élèves d'une préparation de microbiote buccal.

Documentation scientifique

Revue de presse sur les microbes

  • Recherche à mener :

À partir de l’exploitation des différentes ressources, montrer que le microbiote est surtout composé de bactéries. 

Communication des résultats de la recherche : un diaporama contenant les microphographies légendées des préparations avec un texte conclusif.

  • Aide à la résolution

1. Faire la mise au point sur les microrganismes dans chacune des deux préparations.  

Faire vérifier par le professeur avant de passer à l’étape suivante

2. Déterminer les dimensions des microrganismes

Méthode : Après avoir remplacé l’oculaire normal par l’oculaire gradué, calculer la taille des microorganismes en utilisant les graduations de l’oculaire gradué 

3. À l’aide de ces observations et mesures et de la « revue de presse » sur les microbes, identifier les microrganismes observés afin de répondre à la problématique.

Indicateurs de réussite :
  • Les  microorganismes sont légendés sur chacune des deux microphotographies
  • Les mesures demandées sont indiquées
  • Deux arguments sont présents pour justifier l’identification des microorganismes

Voici des exemples de diaporamas de groupes d'élèves, déposés à la fin de la séance :  diaporama équipe A, diaporama équipe B, diaporama équipe C, diaporama équipe D.

Pour aller plus loin et nuancer :