Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / Neurosciences / Actualisation des connaissances / Vision / COMPRENDRE / Cas d'anomalies de la vision / Cas n°7 : difficulté à reconnaître les teintes

Cas n°7: Difficulté à reconnaître les teintes

Auteur :

Françoise Jauzein

Données biographiques

Symptômes ayant amené à consulter

Exerçant la profession de chirurgien-dentiste, le patient recontre depuis quelque temps des difficultés dans le choix des teintes pour les couronnes dentaires.

Données personnelles

  1. Age

    45 ans

  2. Sexe

    Masculin

     

Mode de vie

  1. Vie de nutrition

    Consommation d'alcool non chiffrée

     

Antécédents

  1. Médicaux

    Intoxication tabagique. Polyneuropathie des membres inférieurs (troubles de la sensibilité profonde; sensation de "marcher sur du coton").

Données cliniques

Données macroscopiques

  1. Physiologie générale

    Acuité visuelle Oeil droit : 8/10

    Acuité visuelle Oeil Gauche : 8/10

     

  2. Imagerie (examens complémentaires)

    Fonds d'oeil. Aucun des deux fonds d'oeil ne présente d'anomalie particulière: papilles bien colorées à limites nettes, macula à reflet fovéolaire, vascularisation rétinienne normale.

    Figure 1. Fon d'oeil gauche

    Fon d'oeil gauche

    Figure 2. Fond d'oeil droit

    Fond d'oeil droit


    Champs visuels du patient.

    Figure 3. Carte de déficit de l'oeil gauche

    Carte de déficit de l'oeil gauche

    L'oeil gauche présente un scotome fasciculaire supérieur.

    Figure 4. Carte de déficit de l'oeil droit

    Carte de déficit de l'oeil droit

    L'oeil droit présente un scotome centro-coecal


    Vision des couleurs par le Test Ishiara. Les résultat du patient sont dans les limites de la normale, ce qui élimine une dyschromatopsie congénitale de type protanopie ou deutéranopie.

    Figure 5. Planche 22

    Planche 22

    Figure 6. Planche 23

    Planche 23

    Figure 7. Planche 24

    Planche 24

    Figure 8. Planche 25

    Planche 25


    Vision des couleurs Test Fansworth. Le paient présente une dyschromatopsie non systématisée, plus marquée au test désaturé.

    Figure 9. Test de Farnsworth du patient

    Test de Farnsworth du patient


    Figure 10. Test de Farnsworth de référence
    Farnsworth_D15_arrangement.gif

    Test de Farnsworth de référence

 

 

Données cellulaires

Electrophysiologie: étude des potentiels évoqués visuels lors de trois types de stimulations, par renversement de grands (60') ou petits damiers (15') ou par flashes, testant respectivement la vision para-centrale, la vision centrale et la perception visuelle globale. Les réponses obtenues chez le patient sont mal structurées, la latence du pic P100 (pic positif culminant vers 100ms) a été mesurée sur l'oeil droit, elle est fortement allongée par rapport à la normale.


Figure 11. Potentiels évoqués du patient

Potentiels évoqués du patient

 

 


 Aide au diagnostic :
 Aller directement au diagnostic

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

Diagnostic et traitement

Le scotome centro-coecal, la dyschromatopsie sans axe et l'atteinte des Potentiels évoqués visuels sont en faveur d'une neuropathie optique plutôt toxique (atteinte des voies visuelles d'origine toxique), ce diagnostic est conforté par les signes de neuropathie des membres inférieurs.

La thérapie proposée consiste en une vitaminothérapie à base de vitamine B1, parentérale, à raison de 1g par semaine pendant 4 semaines, sous forme de deux injections hebdomadaires. Ce traitement doit être associé à un sevrage complet de toute consommation de boisson alcoolisée.