Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Plateforme - ACCES
Navigation

Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
logo UDL
Logo Auvergne-Rhone-Alpes
logo UNISCIEL
Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / Neurosciences / Glossaire

Glossaire

Par Vutheany LOCH Dernière modification 15/04/2019 14:13

 Saccade oculaire
Mouvements oculaires d'orientation du regard.
Permet un changement de direction du regard en amenant  les objets visuels sur la rétine (passage d’une cible à l’autre, rattrapage d’une cible quittant le champ visuel central).
 Scanpath
Une séquence ordonnée des fixations et des saccades oculaires nécessaires à la récupération de l'information recherchée.
 Sclérose en plaque
Affection dégénérative (disparition des gaines de myéline entourant les fibres nerveuses) des centres nerveux, caractérisée par l'apparition de plaques de sclérose disséminées en plus ou moins grand nombre à la surface du cerveau et de la moelle épinière. Les symptômes sont en relation avec la localisation des lésions.
 Sclérotique
"Blanc de l'œil", la sclérotique forme la paroi dure du globe oculaire, dans laquelle sont insérées trois paires de muscles oculaires qui permettent les mouvements du globe oculaire dans les orbites du crâne.
 Scotome
Lacune dans le champ visuel, qui peut être perçu par le patient comme une tâche - on parle alors de scotome positif - ou non perçu - scotome négatif - alors mis en évidence par l'étude du champ visuel. La tâche aveugle est un scotome physiologique (normal).
 Scotopique
Se dit de la vision dans une lumière faible, suffisante pour exciter les bâtonnets, mais pas les cônes (caractéristique de la nuit); domaine scotopique: luminance approximative inférieure à 10-3 cd.m-2 (candela par mètre carré).
 Search coil (technique galvanométrique)
Le principe est de créer un champ magnétique et de repérer à l'intérieur de ce champ les variations d'un signal électrique traversant une lentille spéciale posée sur l'œil du sujet. Le sujet est placé à l'intérieur d'un champ magnétique créé par trois bobines disposées horizontalement, verticalement ou latéralement. La position du regard est donc repérée sur ces trois dimensions.
 Squire
Modèle de la mémoire à long terme: distinction entre déclarative et non déclarative.
 Stimulus
Modification le plus souvent soudaine de nature physique (son, chaleur, lumière, pression...) ou chimique (molécules), qui provoque un changement d'activité de cellules dites excitables.
 Substance blanche
Composante du tissu nerveux constituée par les axones des neurones myélinisés. Dans le cerveau, la substance blanche se trouve sous la substance grise. Dans la moelle épinière, elle se situe à l'extérieur.
 Substance grise
Dans le système nerveux central, les parties des neurones dépourvues de gaine de myéline, c'est à dire les corps cellulaires, constituent la substance grise. Ainsi, dans le cerveau, la substance grise forme d'une part le cortex cérébral, d'autre part les noyaux gris situés à l'intérieur. Dans la moelle épinière, les corps cellulaires des neurones sont à l'intérieur de celle-ci où ils forment la substance grise qui est entourée par la substance blanche.
 Tâche aveugle
Le point aveugle, découvert par le physicien français Edme Mariotte au XVIIIe siècle, est une zone de la rétine qui est dépourvue de photorécepteur. Il s'agit de la papille, zone où les axones des cellules ganglionnaires se regroupent pour constituer le nerf optique.
 Temporal(e)
Qualifie une hémianopsie qui affecte la moitié externe du champ visuel.
 Temporo-pariétal(e) (région)
Région localisée à la jonction entre le lobe temporal et le lobe pariétal.
 Tomographie par émission de positons ou TEP (ou PET)
C'est une technique d'imagerie permettant l'étude de la distibution d'émetteurs Beta+ (positons) dans un objet. Les positions ont un parcours réduit dans la matière, après dissipation de son énergie cinétique par collisions, le positon s'annihile avec un électron en émettant deux photons (gamma) à 180° l'un de l'autre. Les rayonnements émis lors de cette annihilation fournissent des informations de deux types: la localisation et la quantité des élmetteurs Beta+ dans l'objet. La reconstitution de l'image est analogue à celle de la tomographie classique (SPECT). [source]
 Tomoscintigraphie ou SPECT
La tomoscintigraphie axiale transverse par émission de simple photon (SPECT) est une technique qui permet d'obtenir une représentation 3D d'une distribution radioactive. Le détecteur (gamma caméra) est animé d'un mouvement de rotation autour du patient, il réalise l'acquisition d'images scintigraphiques sous différentes incidences. Le traitement mathématique de ces données permet alors de "reconstruire" la distribution volumique. [source]
 Vergence
Mouvements oculaire d'orientation du regard.
Mouvements opposés des yeux, avec convergence (vision de près) ou de divergence (vision de loin) des axes optiques  permettant d’ajuster  la position des yeux pour une cible variant en profondeur.
 Video-oculographie (Technique de...)
Par cette technique, la lumière infrarouge illuminant l'œil amplifie la brillance de la pupille ce qui facilite son repérage par la caméra. Après traitement informatique de l'image vidéo, le système est capable de repérer directement le centre de la pupille. A chaque mouvement des yeux, l'ordinateur calcule alors la position du regard en mettant en correspondance la position calculée du centre de la pupille et l'image vidéo enregistrée.