Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
Vous êtes ici : Accueil / Classe numérique / Outils numériques / Tutoriels / L’élaboration d’un carnet de bord sur Twitter

L’élaboration d’un carnet de bord sur Twitter

Nous avons lancé la tenue  d’un carnet de bord individuel sur Twitter. 

Les objectifs du carnet de bord étaient de :

·       communiquer et partager le travail produit,

·       garder une trace du travail,

·       permettre à chacun de mesurer le travail parcouru en produisant une ressource numérique

permettre aux élèves d’exprimer leur ressenti et aux enseignantes de le connaître afin d’adapter les activités.

Avant de s’inscrire, élèves prennent connaissance de la Charte d’utilisation de Twitter en cours et la signent. 

Pour s’inscrire, les élèves ont reçu un tutoriel. L’inscription s’est faite à la maison à notre demande, mais aussi en classe à la séance suivante pour ceux qui n’étaient pas parvenus à s’inscrire.

Les modalités de l’activité étaient les suivantes : chaque élève devait tweeter à chaque séance selon un protocole  évalué de façon régulière. Il est important de créer un # du projet

Une fois la capacité maitrisée, l’activité a été complexifiée en intégrant une dimension argumentative sous la forme d’un hashtag supplémentaire. La salle étudiée au Musée des Confluences est construite sur une idée et 3 mots clés : ce que font les hommes en société, quelle que soit les époques ou les lieux, est « organiser », « échanger, « créer ».  A partir de la 12ème séance, les élèves ont donc dû rédiger leur synthèse de l’activité du jour, leur ressenti en utilisant obligatoirement un des mots clés. 

Sur le compte twitter du CDI (@CDISEPChaplin), une liste a été créée « Mon musée 2.0 », dans laquelle tous les tweets apparaissent. D’une séance sur l’autre,  tous les tweets ont été scénarisés avec l’application Storify.

A la fin de l’année tous les tweets sont rassemblés dans un même document avec Genially

 

Bilan :

Les points forts :

  • Libération voulue de l’expression de ressenti des uns et des autres (joie, tristesse, difficultés, fierté…)
  • Les interactions élèves-professeurs.
  •  Twitter a été un facilitateur de communication entre les élèves et les enseignants permettant la mise en place d’un lien fort car adapté à leur univers et souple. Les élèves avaient la possibilité d’utiliser les DM pour communiquer avec nous et ils se sont approprié cet outil.
  • Prise de conscience des élèves de la portée d’une publication publique.
  • Les feed-back opérés à partir des tweets des élèves. Nous avons adapté nos activités à partir des retours des élèves.

 

Les points plus faibles :

  • Sans les évaluations hebdomadaires du carnet nous ne savons pas si les élèves les auraient tenus de façon si assidue.
  • Peu d’élèves ont continué à utiliser leur compte dans leurs vies personnelles. L’outil a été perçu comme scolaire.

 

Des exemples de tweets pour étayer la conclusion :