Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Plateforme - ACCES
Navigation

Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
logo UDL
Logo Auvergne-Rhone-Alpes
logo UNISCIEL
Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / Météo, climats et paléoclimats / Systèmes climatiques / Pollution de l'air / synthèse / Influence sur la santé / Nombre de décés journaliers enregistrés à Lyon et en agglomération parisienne

Nombre de décés journaliers enregistrés à Lyon et en agglomération parisienne

Par depeyre — Dernière modification 13/11/2015 15:41
Le nombre de décès journaliers est environ 15 fois plus élevé à Paris qu'à Lyon.  

 

 Mortalité  Lyon  Agglomération parisienne
 Mortalité respiratoire  0,45 (0-5)a  9 (1-25)
 Mortalité cardio-vasculaire  2 (0-9)  43 (18-74)

a : moyenne (minimum-maximum)

 

     Particules en suspension    Dioxyde de soufre
 mortalité  lag  risques relatifs  lag  risques relatifs
 respiratoire

Lyon

Paris

0

1

1,0086 [1,000 ; 1,017]

1,0089 [0,999 ; 1,020]

 3

1

1,0103 [1,004 ; 1,017]

1,0063 [0,997 ; 1,017]

 cardio-vasculaire

Lyon

Paris

0-3

0-3

1,0121 [0,999 ; 1,025]

1,0054 [1,001 ; 1,010]

0-3

0-3

1,0147 [1,006 ; 1,023]

1,0078 [1,004 ; 1,012]

A Lyon, le SO2 est associé de manière significative aux mortalités respiratoires et cardio-vasculaires alors qu'à Paris, les particules en suspension et le SO2 sont associés à la mortalité cardio-vasculaire.

diapo08.gif

Dans les deux cas, c'est avec la mortalité cardio-vasculaire que les associations les plus significatives ont été mises en évidence.

Pour une augmentation de 10µg/m3/j de PS ou de SO2 on constate une augmentation de la mortalité cardio-vasculaire de 0,5 à 1,5 %.